Tu aimes ?! Tu likes !!! :-)

LA PIERRE QUI DANSE

 

Né de la passion du rythme depuis ma plus tendre enfance, ce projet m’est venu à l’esprit quand j’ai décidé de faire partager mes connaissances de musicien avec mes enfants qui me voyaient m’entraîner dans mon studio sur mon set.

Le déclic fût lorsque j’ai organisé mon premier « concert »de musique improvisée avec mes deux enfants de 5 et 7 ans.

Ils avaient une démarche ludique des percussions .

Complètement décomplexés, ils ont commencé à frapper le plus fort qu’ils pouvaient, puis à l’écoute des sons, la frappe s’est affinée, est devenue plus précise pour former naturellement un ensemble plus harmonieux.

C’est ce moment qui a produit en moi une totale révolution dans la manière que j’avais d’enseigner la musique.

Bien qu’étant tout d’abord autodidacte,mon oreille étant mon seul maître de musique dés 5 ans, je suis devenu progressivement un batteur qui put alors accompagner des orchestres de jazz, d’harmonies, de penas , de groupes de fusion electrorock en passant par la musique improvisée et expérimentale.

L’apprentissage du solfège dans mon cas n’est venu qu’après avoir « joué » l’instrument en tenant de suivre la mélodie et la pulsation, d’où l’intime conviction que chaque enfant a son rythme intérieur qui le guide, le tout étant de le lui révéler.

Par le jeu de mains, les arrêts, les signes du chef d’orchestre, un ensemble rythmique peut s’harmoniser et avec de l’organisation au moins 30 enfants peuvent jouer simultanément.

 

 

Public visé par les ateliers d’éveil musical

Enfants se destinant à apprendre par la suite un instrument de percussion ou voulant comprendre le rythme en vue de pratiquer d’autres instruments.

Enfants à partir de 4 ans jusqu’à 10 ans avec répartition des âges sur deux compositions différentes selon la difficulté.

Nombre de personnes participant en même temps à l’atelier:Environ 30 personnes. Durée:1h30 par semaine pendant un trimestre.

 

Introduction de l’atelier :

 

 

Imaginons déjà tous les sons que peut produire la Nature,laissons les questions des enfants être posées, les réponses apportées et tentons de lister quelques sons naturels que les percussions reproduisent.

Ex:Le clapotis de l’eau, le tonnerre, les vagues…

 

Animal, végétal, minéral…

 

 

Chaque percussion est elle-même fabriquée soit dans un minéral (pierre,cuivre, fer,eau,terre,galets,coquillages…) soit un végétal (baguettes,bois,graines,gousses…) soit un animal (voix, mains,peaux, os, tendons…).

Apprenons les différentes percussions et de quoi sont elles constituées.C’est une partie essentielle de l’atelier car la liberté d’expression des enfants et leur curiosité aiguisées par le groupe permettent un vrai échange pédagogique dont la durée est variable mais le plus souvent de qualité.

Il est temps de toucher, de frotter avec les doigts, les mains ,les baguettes…de faire résonner le dispositif présenté.

Il a bien sûr sur le set de l’atelier une quantité importante de percussions dites classiques représentées mais celles qui s’agit de faire résonner au cours de l’atelier sont des percussions s’inspirant de modèles bien connus mais qui sont le produit fabriqué par les enfants à partir d’une collecte de tout objet pouvant résonner dans leur environnement.

Baguettes, bidons, pots de yaourts, bouteilles d’eau,plaques de four deviennent autant d’instruments potentiels !

La collecte de matériaux se fait en amont,vient ensuite la construction de l’instrumentation puis le jeu accompagné de l’enseignant-chef d’orchestre.

Collecte des matériaux.

La terre,l’argile, la pierre,le métal puis le bois, le bambou,les gousses,les écorces, les graines,les herbes enfin les os, la peau,les plumes, les pommes de pins…

Collecte dans l’environnement quotidien :

Couverts,tiges d’aluminium,plaques de four, casseroles, bidons, bassines,globes pour luminaires,métaux divers, bois, brosses, ardoises pour lithophones, carrelages, tuiles, tiges en fer pour suspensions, tiges de bois, tuyaux…

A la plage:

Galets, coquillages, sable, petits cailloux, bois flotté, eau…

Dans la classe d’école :

Règles, gommes, stylo, feuilles de papier, pupitres, craie, chaises, tables…

Prévoir et fabriquer des baguettes de toutes tailles par exemple dans des manches à balai de 25cm

 

 

Matériel préparatoire nécessaire à l’atelier :

Tiroirs, mousse, ficelle résistante genre drisse de nylon, rondelles en caoutchouc ou de fer, manches à balais, portiques pour vêtements, colle, ciseaux.

 

Construction des instruments :

L’intérêt n’est pas de REPRODUIRE UN AIR OU UNE COMPOSITION CONNUS MAIS BIEN DE FAIRE SON PROPRE SON.

Les percussions seront réparties dans les 3 univers décrits ci dessus et jouées en suspension avec des baguettes ou par le corps(bouche, mains, pieds, poitrail, doigts)  ou sur des caisses de résonance dont le son se propage.

Avec des gestes très précis, l’enseignant doit pouvoir commander l’arrêt de la musique ou de son commencement, proposer des nuances pour pouvoir proposer une composition précise donc

« chantable »;il est primordial d’installer un climat ludique avec des surprises dans les gestes de commandements, des jeux de réflexes et d’anticipation…de déconstructions organisées…de reprises de jeu normé.

Le but ultime étant de présenter à la fin de l’atelier pour chaque enfant son instrument dans son originalité sonore faisant partout d’un ensemble cohérent qui fera l’objet d’un spectacle à destination des parents, des amis, des proches …

 

 

Minéral

Pots en terre sur de la mousse,ou suspendus sur portiques.

Pierres raclées, frottées, frappées entre elles, secouées dans récipients divers, trouées suspendues avec de la ficelle.

Rideau de galets, de coquillages suspendus

Ardoises, carrelages sur tiroir moussu comme caisse de résonance jouées en lithophone avec petites mailloches, Ocarina en terre, Flûte de terre trouée

Métallophone: tubes d’acier, barres d’alu suspendus ou sur tiroir à mousse. Bruits de l’eau agitée dans récipients, versée, soufflée avec paille,roseau…

Bouteillophone et flacons remplis avec tailles différentes et contenances différentes jouées aux baguettes sur caisse de résonance et mousse.

Métal, cymbale, cloches, clochettes, dings joués dans l’eau à différentes profondeurs pour variations des fréquences. Grosse mailloche à prévoir!

Crotales, grelots, galets, bidon rempli d’eau, tambour d’eau, demies-calebasses jouées avec des baguettes ou petites mailloches

Végétal

Graines secouées: Maracas ou caroubier

Gousses, feuilles agitées, écorce raclée, frottée, Calebasses, tambours d’eau.

Rondins fins de bois troués et suspendus, réunis par ficelle à la manière de gongs de bois Bambous troués et ficelées ensemble ou sur tiroir à mousse.

 

Rideau de bouts de bois suspendu Bambouphone

Planchettes à secouer

Lattes de plancher = xylophone Flûte bambou, roseau

Bois flotté suspendu ou secoué.

Animal

Percussions à peaux

Collier d’os, peau frottée, flûte en os

Autres instruments: Jouets mécaniques, musicaux, bassines plastique, boites en métal, pouik-pouik, crécelles, sifflets, appeaux…

 

 

Travail du geste et apprentissage du solfège rythmique par le jeu de mise en place

Le bras, l’avant-bras, le poignet enfin les doigts. Jeux de coordination pieds et mains.

Et « Chanter » les membres:

Par exemple ne chanter que la main droite « ding »puis que la gauche « ta »en jouant frisé, moulin ou roulement papa-maman. Les frisés, les roulements papa-maman, les moulins sur le même instrument ou sur deux ou trois pour plus de variantes musicales. Apprendre les rondes, les blanches, les noires, les croches, les double-croches si le groupe suit. Prendre conscience des silences et de leur importance musicale.

Intentions pédagogiques:

Redécouvrir les sons de la nature par la focalisation d’une écoute réfléchie.

Réutiliser, recycler et se réapproprier des objets fonctionnels du quotidien à des fins artistiques valorisant dans le même temps l’imaginaire, la capacité d’innovation et de création.

Se servir du souffle, de la voix comme fil conducteur rythmique de l’ensemble, méthode de libération physique et de cohésion du groupe.

Susciter le plaisir, les sens, l’imaginaire en bref la vie …par une création et une composition originale dans un esprit de mise en scène collective.

Travailler les décors, les costumes, les peintures sur corps…scénarisation de la composition de groupe.

 

Contacts et liens :

Mathieu Bec

06 95 72 92 47 

 Mail de contact !!!

Le site !!!

 

Adhésions et Cotisations :

Vous aimez votre outil ?
Agissez, Soutenez son développement !!!
Cliquez ci-dessous :

Adhésions et cotisations

Donate

ADHÉSIONS ET DONS À ZIK OCCITANIE !!!

Vous aimez votre outil ?
Adhérez, Soutenez son développement !!!
Cliquez ci-dessous :