Vous aimez notre outil ? Agissez, rendez-le plus performant : Faire un don, c’est soutenir tous les acteurs du site !!!

Mathieu Bec / drums

 

” Ex batteur du duo électroacoustique Dubovnik formé avec le compositeur Sébastien Job, Mathieu Bec (Phasme) mélange musique improvisée, bruitiste, jazz et accélération psychédélique. Son tambour devient prétexte à des objets frottés qui racontent une histoire. Sculpteur de son, percussionniste atypique, il détourne divers objets et questionne l’instant en cassant les codes de nos perceptions.

Nourri de musique contemporaine, il développe un solo qui va du souffle le plus léger au déchaînement tellurique.

Sa rencontre scénique avec  Sebastien Bouhana, Michel Doneda et Lê Quan Ninh fut un choc esthétique et philosophique.

Il ne joue jamais deux fois les mêmes pièces recueillant son inspiration dans le lieu et le public. Installé dans le sud de la France il a depuis gravé son empreinte parmi celles des plus singuliers batteurs qui martèlent le microcosme des musiques libres.

Avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la texture et le matériau.

Il s’est nourri de sons de partout, punk noise, jazz, contemporain ou classique …et il nous cuisine un plat aux textures inquiétantes, animistes et païennes.

On le croise aussi régulièrement entourés d’ autres musiciens improvisateurs imprévisibles:

Jean-Marc Foussat,Makoto Sato,Henri d’Artois,Guy Frank Pellerin,JulienPalomo,Henri Herteman,Mr Viande,Naoto Yamagishi,HAG,James Hodson,Gilles Dalbis, Marc Siffert , David Kiledjian,Sylvain Duigou, Henry Koek,Christophe Meulien…Duncan Pinhas, Lauren Rodz, Emmanuelle Stimbre, Vanessa Pettendorfer,Julien Guillamat,Bruno Gussoni…Mattt Konture…mais aussi Anne Cécile Deliaud, Pierre Diaz, Stephane Clovis sont autant d’artistes qui l’ont honorés de leur jeu…

Cependant sa « multiplicité » ne concerne pas la diversité de ses projets mais le fait qu’il est un musicien « pluriel » au sens propre.

Il suffit d’écouter ‘Le chant des cordes’ avec le célèbre contrebassiste Marc Siffert pour s’en rendre compte. Ce n’est pas un solo qui s’entend, c’est une affaire à plusieurs. Il fait parler plusieurs voix.

Chaque enregistrement est une pièce unique en prise de son direct… un temps où quelque chose de la contemplation se propose à l’oreille.

Un travail sur la durée bien sûr, mais pas sur la lenteur. Une colonie de petits êtres qui tapent tous en rythme mais pas le même pendant que le maître de cérémonie sonne le glas.

Un fourmillement incessant, une agitation permanente mais qui n’avance pas. Un battement repris, mais jamais à l’identique. Comme des millions de contractions pour tenir immobile.

Mathieu Bec ne se répète pas, il s’acharne depuis des années maintenant à remettre au métier son ouvrage et ça porte ses fruits:

Le sacré est placé entre le folklorique et le spirituel, qui s’interprète et se relit à l’aune de chacun, un truc qui dépasse clairement le solo de percussions…vers une jouissance heureuse et une transe chamane.

Bref c’est une expérience sensorielle unique.”

Article de Hannibal Kaniche

Contacts et liens :

Mathieu Bec (“Bruitiste”) : 06 95 72 92 47

Mail de Contact !!!

Chaine IouTioub’ !!!

FaceBook!!!

Site de Mathieu Bec !!!

sources publiques (Facebook,Youtube,etc...)

Catégories